• La Cité Indus de Dholavira

    Aussi connu sous le nom de Kotada timba le site abrite les ruines d'une cité harappéenne (Civilisation de l'Indus). Le lieu a été occupé à partir de 2650 av. J.-C. et a décru lentement après 2100.

  • La cité Indus d'Harappa

    Harappa (2600–1900 av. J.-C.) est une cité de la civilisation de la vallée de l'Indus situé dans la province du Pendjab, au Pakistan. Le site couvre les ruines d'une ville fortifiée de l'âge du bronze, plus de 100ha !

  • La Cité Indus de Lothal

    Lothal est un site archéologique indien remontant à 4 500 ans. C'était alors un port important de la civilisation de la vallée de l'Indus, le plus au sud de ses avant-postes. Une architecture et un urbanisme réfléchis.

  • La Cité Indus de Kalibangan

    Kalibangan (environ 2500 av. J.-C.) capitale provinciale majeure de la civilisation de l'Indus. La cité de Kalibangan se démarque par ses autels du feu et son « plus ancien champ cultivé attesté ».

  • Le pilier de fer de Delhi

    Le pilier de fer de Delhi ou pilier de fer de Mehrauli est un vestige archéologique et une curiosité métallurgique se trouvant dans le complexe du Qûtb Minâr dans la banlieue sud de Delhi. Il a la particularité de ne pas rouiller.

  • Le Temple Universel du Lotus

    Le Temple du Lotus, sis à Bahapur, un faubourg sud de Delhi, en Inde, est une des 8 principales maisons d’adoration bahá’ies. Il est considéré comme le 'Temple-mère' d’Asie du Sud.

  • Les Grottes spirituelles d'Ellora

    Ellorâ est un village de l'Inde, anciennement connu sous le nom d'Elapurâ, situé à 30 km de la ville d'Aurangâbâd dans l'État du Maharashtra célèbre pour son architecture troglodytique...

  • Le Temple de Kailâsanâtha

    C'est un ensemble de constructions sur plus de 2 km² creusés dans la paroi d'une haute falaise en basalte. Il a été construit par l'excavation et le creusement de la falaise. C'est un exemple significatif d'architecture monolithe.

Back to top