Tambomachay culte de l'eau

Le site de Tambomachay est connu pour ses canaux et chutes d'eau qui prouvent l'aptitude qu'avaient les architectes et les ingénieurs incas. Ce lieu est réputé être un centre de culte et d'hommage à l'eau.

Tambomachay ou Tambumachay (en quechua, tampu mach'ay signifie « lieu de repos ») est un site archéologique situé dans la Vallée sacrée des Incas à environ huit kilomètres de Cuzco au Pérou et à deux pas du site archéologique de Puca Pucará.

Située près du chemin des Andes, la construction inca est en fait la neuvième huaca du premier ceque d’Antisuyu et aurait servi de maison à l’Inca Yupanqui, le père d’Amaru Tupac, lorsqu’il allait chasser. Hormis le sacrifice d'enfants, ce lieu aurait été témoin d'holocaustes de toutes sortes.

Aussi surnommé le « Bain de l’Inca », Tambomachay recèle deux fontaines toujours fonctionnelles et plusieurs niches qui auraient pu servir d’abris aux gardes de l’Inca. Les murs de l’édifice sont constitués de blocs de pierre et constitue une œuvre de maçonnerie polygonale.

Le site est aujourd'hui fortement envahi par les visiteurs. L'accès est désormais restreint. Il demeure possible de l'observer à partir du bas, où une zone de visite a été aménagée.


Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)

Back to top