Le temple d'Isis à Philæ

Le temple d'Isis à Philæ, situé dans le quart sud-ouest de l'île, est la principale construction de Philæ. C'est l'un des sanctuaires majeurs de la déesse en Égypte. Il commence à être édifié par le pharaon Nectanébo Ier,

pharaon de la XXXe dynastie, et terminé par les Romains.

C'est l'ultime lieu de culte de la déesse ; vers 530 la fermeture du temple est ordonnée par l'empereur Justinien.

Le temple
L'esplanade située devant le premier pylône est fermée par un portique aux chapiteaux variés.
Le mur occidental est percé de fenêtres donnant sur l'île de Biggeh, désormais un îlot depuis le déplacement du temple, et d'un escalier entre les douzième et treizième colonnes menant à un nilomètre.
La corniche du portique est décorée de disques solaires situés précisément face aux temples d'Arensnouphis, de Biggeh et d'Imhotep et le plafond est orné de vautours aux ailes déployées regardant vers l'ouest.


Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)

Back to top