Palais port Minoen Kato Zakros

Au début du IIe millénaire, Zakros voit l'émergence d'une agglomération urbaine qui donne ensuite naissance à un palais. Les vestiges permettent d'affirmer qu'il s'agit d'édifices monumentaux.

Le palais et la ville de Zakros (Ζάκρος) ou Kato Zakros, qui était un port de commerce, ont été construits à l'extrémité Est de la Crète à 45 kilomètres de Sitia.

Histoire
Au début du IIe millénaire, le site voit l'émergence d'une agglomération urbaine qui donne ensuite naissance à un palais, dont les vestiges ont été mis au jour en 1961 par Nikolaos Platon.

Ce premier palais, à l'instar des trois autres palais crétois, Cnossos, Malia et Phaistos, est assez mal connu. Il a été construit vers -1700 / -1650, peut-être -1900 et est détruit avec ceux de Cnossos, Malia et Phaistos, probablement à la suite d'un tremblement de terre.

Le palais est reconstruit aussitôt, vers -1600, avant d'être finalement détruit une seconde fois, comme les autres, vers -1450 (On trouve aussi -1370/-1350). Les vestiges permettent néanmoins d'affirmer qu'il s'agit d'édifices monumentaux.

Ce second palais dont subsistent les ruines s'étend sur une surface de 7 000 m², de 10 000 m² en incluant les bâtiments annexes. La construction et les décors semblent avoir été assez pauvres ce qui laisse penser à certains spécialistes que ce palais n'a jamais abrité un Roi mais plutôt un haut dignitaire responsable du commerce extérieur ou de la flotte. Pour d'autres il était non seulement une résidence permanente de la famille royale mais également le centre administratif, commercial et religieux de la région.

Le palais de Zakros appartient au type du palais minoen, composé d'une cour centrale entourée d'ailes de bâtiments, avec des corridors labyrinthiques et un grand nombre de pièces. Il possède ainsi une cour centrale rectangulaire et quatre ailes dont les plus importantes sont celles de l'Est et de l'Ouest. Autour de la cour s'organisent des quartiers fonctionnels comportant des magasins de stockage et des pièces à fonction religieuse. Il y a quatre entrées, la plus imposante est celle du port (Porte Est).

La cour centrale a la particularité de ne pas être orientée Nord-Sud comme dans les autres palais, on y trouve un autel et des ateliers. Il semble que l'on y préparait des parfums.

L'aile Ouest est composée du sanctuaire, où ont été retrouvés des lingots de cuivre et trois défenses d'éléphants, et de deux grandes salles où l'on a découvert entre autres, le rhyton en forme de tête de taureau et des outils de bronze.


Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)

Back to top