Cité port minoenne de Matala

Le site était déjà peuplé à l'époque du Néolithique, c'est à cette période que des grottes artificielles ont été creusées dans la falaise de la baie de Matala , près du site de Phaistos au sud de la Crète.

Matala (grec moderne : Μάταλα) est une station balnéaire grecque située au sud de la Crète, près du site de Phaistos.

Le site était déjà peuplé à l'époque du Néolithique, c'est à cette période que des grottes artificielles ont été creusées dans la falaise de la baie de Matala.

Durant la période minoenne, Matala fut le port de la ville de Phaistos. En 220 av. J.-C., le village fut occupé par les Gortyniens puis, durant la période romaine, Matala leur servit de port.
Aux Ier et IIe siècles apr. J.-C., les grottes furent utilisées comme caveaux ; l'une d'entre elles est désormais appelée Brutospeliana en hommage (d'après la légende) au général romain Brutus.

Par la suite, Matala devint un village de pêcheurs. À présent, le village vit essentiellement du tourisme.
Les grottes servirent de repères de hippies dans les années 1960 ; la chanteuse canadienne Joni Mitchell immortalisa cette période dans sa chanson « Carey » (1971).


Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)

Back to top