La civilisation de Tiwanaku

La civilisation de Tiwanaku est une civilisation pré-inca qui a dominé la moitié sud des Andes centrales entre le Ve siècle et le XIe siècle. Elle a pris naissance aux environs de la Cité du Soleil de Tiahuanaco.

La civilisation de Tiwanaku (en aymara, ou Tiahuanaco, nom de la ville moderne en espagnol), est une civilisation pré-inca qui a dominé la moitié sud des Andes centrales entre le Ve siècle et le XIe siècle.

La civilisation de Tiwanaku a pris naissance sur la rive sud du lac Titicaca, à plus de 3 800 mètres d'altitude, aux environs du site archéologique de la Cité du Soleil de Tiahuanaco. Son extension maximale est mal connue, mais les recherches archéologiques témoignent d'une expansion sur de vastes territoires en direction du sud et du sud-est du lac Titicaca. Ces régions correspondent à l'actuel nord du Chili et à l'ouest de la Bolivie.

Quoique déjà peuplée en 800 av. J.-C., Tiwanaku ne se serait pas affirmée avant -500 et ne se serait étendue au-delà des berges méridionales du lac que deux siècles après le déclin de Chavín. Son expansion vers le sud et vers l'ouest en aurait fait, selon Alan Kolata, un « État prédateur ». Plutôt qu'un régime militaire fortement centralisé, il ne se serait agi que d'un archipel de cités fédérées par la reconnaissance de la prééminence religieuse. Impressionnés par la magnificence et redoutant les puissances surnaturelles contrôlées par les prêtres, les roitelets locaux se seraient soumis sans hésiter... Au sein de cette mécanique d'intimidation, la capitale du même nom serait le rouage majeur décisif.

L'histoire de la civilisation de Tiwanaku et de la capitale du même nom, peut être subdivisée en quatre époques :

    formative, un peu avant le Xe siècle av. J.-C. au IIIe siècle ;
    intermédiaire, du IIIe siècle au VIe siècle ;
    classique, du VIe siècle à la fin du Xe siècle (la datation la plus tardive obtenue d'un monument de Tiwanaku au carbone 14 remonte à 950) ;
    tardive, du Xe siècle jusqu'au XVIe siècle (mais dans la majorité des études archéologiques on considère la civilisation de Tiwanaku comme disparue dès le XIIe siècle, voire à partir du XIe siècle).

Hypothèses d'une origine plus ancienne
Selon certaines hypothèses littéraires, émises par Arthur Posnansky ou Rolf Müller et relayées par des journalistes comme Robert Charroux ou Serge Hutin, la construction de la plus ancienne cité de cette civilisation remonterait à plus de 10 000 ans av. J.-C.. Elles se fondent notamment sur différentes constructions interprétées comme des quais, mais qui se trouvent à une distance du lac qui ferait remonter leur construction à 15 000 ans av. J.-C., à l’époque où le lac aurait pu longer ces constructions ; un autre argument de cette théorie est l'interprétation de dessins et de gravures d'animaux comme des représentations d'espèces disparues à la fin du Pléistocène, c'est-à-dire vers 12 000 ans av. J.-C.

Le principal élément qui permet de donner une datation qui remonterait au-delà de 10 000 ans av. J.-C. est d'ordre astro-archéologique. En effet, le site présente des portes et des piliers latéraux qui sont alignés sur les équinoxes (porte) et sur les solstices (poteaux). Or, la date à laquelle les solstices se levaient dans l'axe des poteaux est bien plus anciennes que les théories proposées. Il faut remonter plus loin que 10 000 ans av. J.-C. pour que le site coïncide avec les solstices.

La civilisation de Tiwanaku présente une grande maîtrise de la taille de la pierre et une architecture préfigurant celle des Incas. La civilisation de Tiwanaku a fortement influencé celle de Huari.


Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)

Back to top