Le Tumulus Saint-Michel

Il s'agit d'une butte de terre et de pierres de 125m de long, 50m de large et 10m de hauteur. Monument, sans doute réservé à une élite princière et édifié vers 5 000 av. J.-C. au Néolithique.

Le tumulus Saint-Michel est un tertre mégalithique situé à Carnac dans le golfe du Morbihan.

Depuis le mois de décembre 2012, à la suite de l'effondrement de plusieurs murs de pierre, le site est clôturé et interdit au public.

Le tumulus Saint-Michel est formé d'une butte de terre et de pierres de 125 mètres de long, 50 mètres de large et 10 mètres de hauteur.
Exploré en 1862, les chercheurs y ont trouvé un caveau central renfermant un mobilier funéraire assez prestigieux : haches polies en jadéite et fibrolite, et un collier de perles et de pendeloques en variscite.
Vers 1900, l'archéologue Zacharie Le Rouzic fouilla à nouveau le tumulus Saint-Michel et découvrit un second dolmen et une quinzaine de petits coffres de pierres, révélant ainsi la complexité de ce monument, sans doute réservé à une élite princière et édifié vers 5 000 av. J.-C. au Néolithique.

Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1889.

La bataille du tumulus Saint-Michel se déroula pendant la Chouannerie, lors de l'expédition de Quiberon le 27 juin 1795 et se termina par une victoire des Chouans commandés par Vincent de Tinténiac sur les Républicains.


Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)

Back to top